Skip to main content
A.M.L. BV
© 2022 - A.M.L. BV - Touts droits réservés

Domaines de recherche

Corelab: chimie et immunochimie

Le Corelab est le cœur battant de notre laboratoire. Notre rue d’automates de technologie de pointe fournit à base journalier des analyses rapide, de bonne qualité pour une grande offre de paramètres routiniers dans le sérum, le plasme, l’urine et les liquides.
D’une part, il s’agit d’un grand nombre de paramètres chimiques comme le glucose, des tests hépatiques (ASAT/SGOT, ALAT/SGPT, GGT e.a.), les lipides (cholestérol, lipoprotéines de haute densité (HDL), triglycérides e.a.), tests de la fonction rénale (créatinine, urée) et les ions.
D’autre part, il s’agit des tests immunologiques où sont déterminés les hormones, les paramètres sérologiques, les médicaments, les marqueurs tumoraux, les tests d’allergie, les immunoglobulines et les drogues.

Hématologie & coagulation

Dans ce département, ils ne s’effectuent pas que des dispositions hématologiques sur sang périphérique. Ils réalisent aussi des dispositions immunohématologiques (groupe sanguin et des antimatières relatives au groupe sanguin), de la cytométrie du flux, des dépistages sur hémoglobinopathies et un diagnostic du paludisme.
L’évaluation de la coagulation de sang, comme chez la surveillance d’une thérapie avec des anticoagulants orales et chez un diagnostic dans le cadre des troubles de coagulation, fait également partie de ce département.

Bactériologie

Au département de microbiologie, on effectue des recherches sur des micro-organismes qui causes des maladies infectieuses, comme des bactéries, des virus, des levures, des champignons, des parasite...
L’inoculation des terreaux et l’identification de sensibilité de ces micro-organismes sont fortement automatisées. Ainsi, de temps de réponse à nos médecins et vétérinaires est le plus court possible.

Immunologie

Le département immunologie consiste de la sérologie infectieuse et l’auto-immunité e.a. L’AML connaît une ample offre de tests et d’expertise dans cette dernière discipline.
Le département d’immunologie s’occupe de la définition des antimatières dans le cadre d’un diagnostic pour des maladies infectieuses, des maladies non-infectieuses et des maladies auto-immunes. En outre, il s’occupe de l’analyse des immunoglobulines et affenant leurs sous-catégories, protéines spécifiques, profils protéiques et isoenzymes.

Médecine du travail, toxicologie et analyses judiciaires (ATG)

Le laboratoire pour la médecine tu travail, la toxicologie et les analyses judiciaires (ATG) effectue des analyses sur des matériaux divers d’origine humaine, tout comme vétérinaire. Ici, on trace, à l’aide des appareils de technologie de pointe, des métaux, des oligo-éléments, des médicaments, des drogues et d’autres produits.
Le département offre une ample variété d’analyses dans le cadre de la médecine du travail. Nous avons une expertise détaillée dans la définition des solvants et métabolites, des métaux et d’autres matières toxiques. Nous aimons traiter des questions spécifiques des entreprises, concernant la surveillance biologique.
Grâce à notre agrément en tant qu’expert près de la Cour, nous pouvons également effectuer des analyses d’alcool et drogues dans le cadre d’une procédure juridictionnelle.
Nos biologistes cliniques spécialisés dans la toxicologie sont à votre disponibilité pour vous guider dans cette discipline unique et provocante.

Biologie moléculaire

Le département de la biologie moléculaire s’occupe de toutes les analyses au niveau d’ADN/ARN.
On peut faire une distinction entre les tests basés sur des techniques PCR et les analyses avec séquençage comme technologie centrale.
Le test de génotypage HPV est considéré comme l’analyse la plus éminente et contient un essai HPV quantitatif high-throughput, développé de manière privée. Ce test unique est utilisé dans le diagnostic quotidien, tout comme dans des recherches cliniques. Sciensano a remarqué la valeur ajoutée de ce test. Ainsi, l’AML a reçu le statut de Centre National de Référence (CNR) du Papillomavirus humain.
Il y en a plus de tests high-throughput, comme le dépistage pour les MST et le dépistage SARS-CoV2. La définition du SARS-CoV2 à mené vers une nouvelle section de travail entière dans le département.
En plus, il y a des tests low-throughput, avec une ample variété de test pour les diagnostics humains, tout comme vétérinaires.
Enfin, il y a des tests basés sur le séquençage, ou le DPNI joue le rôle primordial.
Le département de la biologie moléculaire essaie, en tant que département progressiste, d’investir de manière permanente dans le renouvèlement et l’élargissement de l’offre de tests.

Pathologie

Le département de la pathologie s’occupe des échantillons humaines et vétérinaires. Des opérations histologiques et cytologiques peuvent être effectués pour les deux.
La pathologie humaine prête grande attention à la dermatopathologie, la pathologie gastro-intestinale et la gynécopathologie. Ceci est étroitement aligné avec les diagnostics cytologiques permettant une évaluation cytobioptique. Les diagnostics sont réalisés après un traitement accrédité des échantillons complété par une coloration immunohistochimique. Si cela est nécessaire pour le diagnostic ou à la demande de l'oncologue, les biopsies seront envoyées à l'UZA pour des tests moléculaires.
La section de cytologie traite plus de 100.000 échantillons cervicaux par an et est donc un acteur important dans le domaine de la médecine gynécologique prophylactique.