Skip to main content
A.M.L. BV
© 2022 - A.M.L. BV - Touts droits réservés

Directives pour les prélèvements

Instructions spécifiques pour le patient

En tant que patient, il y a des retraits que vous effectuez vous-même à la demande de votre médecin. Essayez toujours d'effectuer ces échantillonnages le plus correctement possible.
Vous trouverez les instructions nécessaires sur cette page.
Si vous avez encore des questions à ce sujet, vous pouvez toujours contacter votre médecin.
Vous trouverez ci-dessous une explication du déroulement complet que doit suivre chaque échantillon.

Phase pré-analytique

Le cycle d’une analyse laboratoire décrit le processus entier, dès la demande d’une analyse jusqu’à l’interprétation du résultat analytique.

  • Phase pré-analytique
  • Phase analytique
  • Phase post-analytique  

La phase pré-analytique comprend tout ce qui précède l’analyse, comme la demande des tests, la préparation du patient, les prélèvements, l’identification des échantillons, leur conservation et leur transport.
La phase analytique contient la définition même dans le laboratoire et est sécurisée par un contrôle qualité.
La phase post-analytique consiste de tout ce qui suit l’analyse dans le laboratoire, comme l’interprétation médicale, et la validation des résultats, tout comme leur rapportage.

Les facteurs pré-analytiques qui peuvent provoquer des fautes:

  • préparation fautive du patient (p.ex.: pas à jeun)
  • prélèvement moins bon ou fautif
  • identification de patient fautive
  • confusion des échantillons
  • conservation et/ou transport inadéquat(e) des échantillons  

Les questions à répondre avant la demande d’une analyse:

  • quelles sont les plaintes médicales et quelle est la question médicale?
  • quel est le diagnostic différentiel?
  • quels tests laboratoires sont utiles pour ce cas-ci?
  • comment doit-on préparer le patient?
  • comment doit-on prendre, conserver et transporter l’échantillon?  

Vous trouverez des informations détaillées sur les matériaux de prélèvement, la conservation et le transport dans le Guide laboratoire.

Identification des échantillons

Elle est nécessaire et très importante. Il est juridiquement obligatoire d’identifier explicitement les échantillons. La personne qui fait le prélèvement doit, accompagné par le patient, vérifier si les données d’identification du patient s’accordent auxquelles mentionnées sur le formulaire de demande.

Une procédure d’identification correcte permet faire le lien entre le formulaire de demande et les échantillons primaires. Pour cela, veuillez mentionner le (pré)nom de chaque patient sur les échantillons et/ou pourvoir les échantillons d’un code-barres bleu unique fourni par le laboratoire et les mettre ensemble avec le formulaire de demande dans un sachet en plastique.

Informations supplémentaires

Lors des prélèvements multiples aux moments différents chez le même patient, il faut mentionner la date et l’heure du prélèvement sur les différents échantillons.
Veuillez mentionner sur le récipient:

  • lors des écouvillons: l’endroit et la profondeur du prélèvement
  • lors d’une collecte d’urine: la durée de la collecte
  • lors des fluides: le type (liquide synovial, liquide lombaire)  

Conservation

Les échantillons sanguins se conservent préférablement à température ambiante. Ne mettez jamais des échantillons près d’une source de chaleur (p.ex. sur le chauffage ou en plein soleil).
Les échantillons pour un examen microbiologique: mettre au frais (2-8°C).
Exception:

  • Échantillons pour hémoculture à conserver à température ambiante
  • Liquide lombaire à conserver à 37°C ou à température ambiante
Les échantillons congelés seront renvoyés dans des conteneurs frigorifiques spéciales. Pour plusieurs analyses sur le même échantillon, il faut congeler une aliquote (fraction) par analyse.

Contrôle qualité permanent

Le suivi strict des instructions de prélèvement et la conservation correcte des échantillons avant que le chauffeur les ramasse sont des aspects importants pendant la phase pré-analytique.

Si les échantillons pour un examen microbiologique ne sont pas conservés au frais, il peut se passer une croissance non-contrôlée de micro-organismes, qui peut donner une image faussée des flores bactérielles initialement présentes.
Les températures extrêmes sont toujours à éviter pour chaque échantillon laboratoire.